UFC QUE CHOISIR du HAVRE

Maisons de retraite, EHPAD.

Introduction.

La population française est vieillissante, c’est un fait (effets conjoints de l’allongement de la durée de vie et du vieillissement de la génération de baby-boomers), et la tendance devrait s’amplifier :

Donnees_cles_vieillissement

Figure 1 – Chiffres-clé du vieillissement de la population. Source : Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes.

La loi « Adaptation de la société au vieillissement de la population » votée le 14 décembre 2015 dernier est entrée en vigueur au 1er janvier 2016. Certaines mesures sont déjà effectives, les autres devraient être mises en application rapidement. Le texte a une approche très globale de la vieillesse, et compte mobiliser toute la société face « au défi de la révolution de l’âge ». Tous les secteurs sont concernés, depuis l’aide financière aux personnes âgées en perte d’autonomie, le soutien aux aidants, l’adaptation de l’habitat et de l’urbanisme, en passant par la lutte contre l’isolement, l’accès des âgés aux innovations techniques favorisant l’autonomie, etc.

Le Contexte de l’enquête de l’UFC Que Choisir.

L’UFC Que Choisir s’est déjà intéressée, à plusieurs reprises – 1999, 2007 et 2014 – à cette question de la dépendance et plus particulièrement aux EHPAD. Acteurs incontournables de la prise en charge des personnes en perte d’autonomie, ils sont au nombre de 7 752 et accueillent aujourd’hui 592 000 personnes (1). 6% des plus de 85 ans vivent actuellement en EHPAD (1).

Depuis quelques années, on assiste à l’accroissement du nombre de structures EHPAD – nouvelles ouvertures ou changement d’appellation suite à la signature d’une convention tripartite – qui s’explique par l’augmentation de la dépendance chez les personnes âgées, cumulée à un âge d’entrée en EHPAD qui recule également (83,5 ans en 2007 contre 85,1 ans en 2013 (2)).

Ainsi, il arrive un moment où le maintien à domicile n’est plus suffisant, et ou les aidants, submergés par un parent devenu trop dépendant, doivent se résoudre à considérer le placement en maison de retraite. Débute alors le parcours du combattant pour ces familles, qui, en plus de faire face à la culpabilité de placer leur proche, se confrontent aux procédures, multiples dossiers, délais d’attente interminables et autres calculs de « reste à charge », déshumanisant presque l’institution.

L’UFC Que-Choisir s’est penchée une nouvelle fois sur la réalité de la vie en établissement, et a dressé un état des lieux de l’offre d’hébergement en EHPAD en France.

        I –    Protocole d’enquête.

Pour cette réédition de l’enquête, le protocole a été légèrement simplifié et se concentre uniquement sur la visite mystère des établissements. La collecte d’informations directement auprès des établissements a été supprimée compte tenu des faibles retours de l’enquête précédente.

Ce sont 1 047 EHPAD de France et Nouvelle-Calédonie qui ont été enquêtes de façon anonyme par les enquêteurs-bénévoles de l’UFC Que Choisir, du samedi 19 septembre au samedi 10 octobre 2015. Cette enquête a mobilisé 114 associations locales à travers 78 départements.

Dans un souci de cohérence avec la précédente enquête, et la notation des établissements qui en a découlé, le protocole est identique à 2014. Nos enquêteurs devaient prendre contact avec des EHPAD et se renseigner sur différents aspects allant des tarifs à la vie collective, dans l’optique de placer à moyen terme, un parent proche dont le GIR n’a pas été déterminé. Ils devaient également, en fin d’entretien, tenter d’obtenir deux documents, à savoir une brochure de l’établissement et les tarifs.

Tout comme en 2014, les établissements ont été sélectionnés par nos enquêteurs-bénévoles de façon aléatoire parmi la base gouvernementale FINESS (3) arrêtée à août 2015. Les prérequis étaient qu’ils soient médicalisés et généralistes ; la base a donc été nettoyée au préalable :

– des établissements non-médicalisés, des établissements d’accueil temporaire,

– des établissements spécialisés dans l’accueil des pathologies Alzheimer ou apparentées,

– des établissements destinés à accueillir des populations particulières (ecclésiastiques, bonnes-sœurs, SDF, etc..),

– des établissements enquêtés en 2014.

        II –    Composition de l’échantillon.

  1. Répartition géographique.

En appliquant le découpage en régions UDA 5 (4), voici la répartition obtenue :

Tableau 1_EHPAD

Tableau 1 – Répartition géographique comparée 2014-2015. Base : totalité des répondants yc NC.

  1. Statut juridique.

Globalement, on dénombre 3 grandes catégories d’EHPAD, à savoir les établissements appartenant aux secteurs privé, privé à but non-lucratif et public. Les EHPAD privés sont gérés par des sociétés, tandis que les EHPAD privés à but non-lucratif sont eux, gérés par des associations, des fondations, ou des caisses de retraite. Enfin, les EHPAD publics relèvent du secteur public hospitalier ou du secteur public territorial.

Notre échantillon est plutôt représentatif au regard des données nationales, avec toutefois une très légère surreprésentation des établissements privés (29%) et une sous-représentation du secteur public (40%).

EPSON scanner image

Au total, 638 EHPAD ont été identifiés comme appartenant à des réseaux privés ou privés à but non lucratifs (locaux, régionaux ou nationaux), soit 60% de notre échantillon. Le graphique ci-dessous présente les gestionnaires d’EHPAD, privés ou privés à but non-lucratif, les plus enquêtés :

EPSON scanner image

Figure 2 – Gestionnaires et leur nombre d’établissements enquêtés. Base : totalité des répondants, hors NC.

  1.      Capacité d’hébergement.

Notre échantillon comporte toutes les tailles de structures ; la moyenne se situe à 82 lits par établissement, et la médiane (6) à 78 : ainsi, 50% des structures disposent de moins de 78 lits, et 50% de plus de 78 lits. La capacité d’hébergement minimum reportée est de 11 lits, contre 500 au maximum. Voici la répartition obtenue :

Tableau 4 -Capacité d’accueil des EHPAD. Base : totalité des répondants yc NC

Certains établissements sont également équipés de places d’accueil temporaires. Le but de ce type d’accueil est de soulager la famille et les aidants qui font face à un imprévu (ex : délai d’attente avant une entrée en EHPAD), c’est pourquoi cet hébergement est limité dans le temps à une durée de 6 mois. 70% des établissements disposent de ce type de places, dont le nombre s’élève à 5 en moyenne.

Les établissements peuvent également avoir un certain nombre de places dédiées à l’accueil des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou trouble apparenté. 59% des EHPAD enquêtés sont pourvus d’une unité Alzheimer. En moyenne, ils disposent de 17 places, et la médiane se situe à 14, ce qui veut dire que la moitié des établissements propose moins de 14 places, et l’autre moitié en propose plus. Notons que les structures privées sont plus équipées (71%) que les structures publiques (52%).

(1)          Études et résultats – DRESS, n°877 • Février 2014 « L’offre en établissements d’hébergement pour personnes âgées en 2011 »,

(2)          KPMG, Janvier 2013 « Observatoire des EHPAD »

(3)          FINESS : Fichier National des Établissements Sanitaires et Sociaux

(4)          UDA : Union Des Annonceurs; instance professionnelle ayant pour objet de représenter les intérêts des entreprises commerciales et industrielles.  UDA 5 et UDA 9 font référence aux différents découpages géographiques applicables en métropole, respectivement en 5 et 9 ensembles de départements.

(5)          CNSA : Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie

(6)          Médiane : II s’agit de la valeur qui coupe une série de données en deux parties égales ; contrairement à la moyenne, elle n’est pas sensible aux valeurs extrêmes.

Résultats de l’enquête.

Consultez l’ensemble du dossier dans la revue QUE CHOISIR Hors série Argent  N°142 d’avril 2016.

Ou bien alors en ligne, où vous aurez à une carte interactive des maisons de retraite, en cliquant sur le lien suivant :

http://www.quechoisir.org/services-vie-sociale/vie-privee-societe/seniors/actualite-maisons-de-retraite-une-carte-interactive-plus-complete

Carte_interactive_EHPAD

Si vous êtes Adhérent mais pas abonné aux publications nationales, vous pouvez venir consulter ces magazines dans nos locaux.

Ci-dessous les résultats propres à la zone d’intervention de l’Association Locale de l’UFC QUE CHOISIR DU HAVRE.

EPSON scanner image

Conseils et autres renseignements utiles.

Comment choisir une maison de retraite.

http://www.quechoisir.org/services-vie-sociale/vie-privee-societe/seniors/guide-d-achat-maison-de-retraite-comment-choisir-une-maison-de-retraite

Comparatif nutrition dans les maisons de retraite.

http://test-comparatif.quechoisir.org/nutrition-dans-les-maisons-de-retraite-167892/

Alimentation des personnes âgées dans les EHPAD.

http://www.quechoisir.org/services-vie-sociale/vie-privee-societe/seniors/communique-alimentation-des-personnes-agees-dans-les-ehpad-la-qualite-alimentaire-bat-en-retraite

Logement des seniors, les alternatives à la maison de retraite.

http://www.quechoisir.org/services-vie-sociale/vie-privee-societe/seniors/enquete-logements-des-seniors-les-alternatives-a-la-maison-de-retraite

 

Source : UFC Que Choisir.

Retour.